Valoriser le méthane pour lutter contre le changement climatique


En Amérique Latine, encore plus qu’ailleurs, la gestion des déchets représente un enjeu environnemental considérable. D’après une étude d’ONU-Habitat réalisée en 2012, seule un peu plus de la moitié (54%) des déchets produits en Amérique Latine et dans les Caraïbes sont traités en filières contrôlées. Or, la production de déchets est directement corrélée à la croissance démographique et économique, qui, dans cette région, reste soutenue. Il est donc important d’apporter des solutions de gestion des déchets  qui permettent une croissance durable et respectueuse de l’environnement.

 

Des solutions qui ont déjà prouvé leur efficacité

Certes, le financement de ces solutions reste le principal frein à leur développement, notamment pour les villes latino-américaines de taille moyenne. Mais, notre expertise, mondialement reconnue, et notre connaissance des marchés locaux nous permettent de faire bénéficier nos partenaires de solutions qui ont déjà prouvé leur efficacité, et à des coûts mesurés.

Aujourd’hui, les solutions opérées par Veolia pour les collectivités concernent l’ensemble de la filière déchet, de la collecte au traitement, comme à Buenos Aires en Argentine  ou Las Condes au Chili , ou pour le compte de clients industriels comme au Mexique. D’une part, nous encourageons l’organisation d’une collecte différenciée à la source, afin de maximiser la récupération de matériaux recyclables. Cela permet  aussi aux autorités locales de travailler avec les opérateurs informels - encore importants en Amérique Latine - et ainsi, de garantir une qualité des services de propreté performante, tout en contribuant  au développement économique équitable des territoires. D’autre part, nous mettons au service des municipalités notre expertise dans la construction et l’exploitation de centres de stockage, solution économiquement viable dans la région. Le traitement des lixiviats ainsi que l’optimisation de la production, du traitement et de la valorisation du méthane en biogaz  sont des facteurs clé de la lutte contre le changement climatique. 

 

Le biogaz, une source d’énergie à développer

A titre d’exemple, nous démarrons la valorisation du biogaz produit par le centre de stockage de Queretaro que nous exploitons au Mexique. L’électricité générée sera utilisée pour l’éclairage public de la ville.
De nombreux projets sont également à l’étude pour réinjecter le biogaz purifié dans les réseaux de gaz naturel, ou fournir en énergie les industries locales. Ces infrastructures rendent indispensables des investissements importants et renforcent la nécessité de travailler ensemble, acteurs publics et privés, à la création de mécanismes de financement adaptés aux enjeux.