Inscrire l'océan à l'agenda climatique

Les océans produisent 50% de l’oxygène que nous respirons et séquestrent près de 25 % des émissions de CO₂. Sur Terre, deux milliards de personnes vivent à moins de 100 km des côtes et un milliard dépend directement des ressources de l’océan. Mieux comprendre les services que nous rend l’océan dans la régulation du climat est donc fondamental et un enjeu majeur pour les générations futures.

 

Des avancées scientifiques permettent aujourd’hui de mieux comprendre le rôle des océans dans la régulation du climat.

Les données récoltées pendant l'expédition Tara Océans sont une ressource absolument inédite pour la compréhension des océans. Les milliers d’échantillons prélevés ont permis pour la première fois d’établir une cartographie détaillée de la biodiversité planctonique. C’est en quelque sorte le génome des mers que nous avons pu établir !
Cela veut dire que nous pouvons à présent explorer les interactions entre les micro-organismes qui étaient jusque-là inconnus. Mais surtout, ces résultats vont permettre d’identifier l’impact des conditions environnementales sur cet écosystème microscopique.
Nos dernières publications scientifiques ont aujourd’hui montré que la température de l’eau est un facteur majeur dans la distribution du plancton. D’autres chercheurs ont également pu montrer que l’acidification, c’est à dire le pH de l’eau qui diminue et qui varie aujourd’hui en raison du CO₂ que nous émettons, influe aussi sur la répartition du plancton.
L’ensemble de ces résultats contribuera donc à modéliser l’évolution de la biodiversité marine, appréhender un monde jusqu’alors inconnu, au regard d’un climat futur.

 

Une plateforme pour faire entendre la voix de l’Océan.

Pour Tara, il est essentiel de permettre aux décideurs de mieux comprendre les services que nous rend l’océan dans la régulation du climat et de les convaincre que plus les impacts sur l’océan seront importants, moins il sera en mesure de nous rendre ces services climatiques.
Nous nous engageons depuis longtemps pour porter la voix de l’océan dans les discussions climatiques. Nous avons travaillé, avec d’autres organisations, à la création de la Plateforme Océan & Climat qui réunit aujourd’hui une soixantaine de partenaires. Ensemble, nous avons lancé l’Appel de l’Océan pour le Climat lors de la Journée Mondiale des Océans à l’UNESCO le 8 juin 2015.
 

Tara : un Ambassadeur de l’océan à Paris.

Pendant la COP21, le Pavillon Tara « Océan & Climat » sera installé sur les quais de Seine sous le Pont Alexandre III. A côté de la goélette, nous organiserons des débats, des conférences, des ateliers éducatifs, des échanges avec les ONGs et avec les scientifiques afin que la société civile s’empare de cette problématique. Parmi les scientifiques, de nombreux chercheurs seront également à nos côtés dont Françoise Gaill du CNRS et Eric Karsenti, Directeur scientifique de Tara Oceans. Ce seront des paroles fortes.
Tara jouera un rôle de catalyseur pour que tous les acteurs travaillent ensemble à faire entendre enfin la voix de l’océan !