EpE : les entreprises se mobilisent pour la COP21

Pour les membres du think tank EpE, la protection de l’environnement est déjà une source de compétitivité et de progrès. C’est pourquoi ces entreprises développent et déploient d’ores et déjà des « solutions bas-carbone » efficaces. Déterminés à partager et promouvoir cette expertise, les membres d’EpE attendent beaucoup de la COP21. Entretien avec Claire Tutenuit, délégué général d’Entreprises pour l’Environnement. 


« Entreprises Pour l’Environnement (EpE) est un think tank qui rassemble une quarantaine de grandes entreprises françaises et internationales. Toutes considèrent l’environnement comme une source de valeur et de progrès. A travers des commissions, des conférences et des groupes de réflexion, elles travaillent ensemble dans une dynamique positive. Leur objectif : détecter les problématiques émergentes, partager l’information scientifique et échanger les bonnes pratiques environnementales en s’appuyant sur l’ancrage et l’expertise mondiale de chacun des membres. Leur engagement répond, bien sûr, à la pression accrue en matière de réductions des émissions de gaz à effet de serre. Mais elles sont surtout confiantes que le déploiement de solutions bas-carbone est une source d’opportunités et de compétitivité : il permet de réduire les coûts, de sécuriser les approvisionnements, de développer de nouveaux marchés, tout ceci par le biais de l’innovation. Elles souhaitent donc désormais instaurer un véritable dialogue entre le secteur privé et le secteur public pour que leur expertise et leurs solutions puissent être généralisées, de façon à ce que le seuil de +2°C soit respecté tout en préservant la croissance économique et le développement humain. 

C’est d’ailleurs pour défendre ces convictions qu’EpE a co-organisé avec de nombreux partenaires, en mai 2015, le Business & Climate Summit. Ce forum unique a rassemblé à l’UNESCO (à Paris) 200 dirigeants d’entreprises de tous les pays et de nombreux représentants politiques français et internationaux, venus échanger sur les solutions des entreprises pour lutter contre le dérèglement climatique et lancer un appel aux gouvernements pour que ceux-ci s’engagement fermement en vue de la COP21 à Paris en décembre.


 
Business & Climate Summit


Aujourd’hui, les membres d’EpE se mobilisent et attendent beaucoup de la COP21 : d’une part, bien sûr, car ces entreprises sont composées de femmes et d’hommes inquiets pour le climat. Mais surtout car ce sera l’occasion de dialoguer avec les pouvoirs publics dont les politiques sont clé pour le déploiement des solutions déjà identifiées, et la recherche-développement de nouvelles solutions. A ce titre, les membres d’EpE espèrent que les discussions et négociations de début décembre permettront l’instauration de mesures fortes et concrètes. Car les entreprises savent que seules de telles mesures - notamment l’instauration de prix du carbone sur toutes les émissions - inciteront les consommateurs à modifier leurs modes de vie et orienteront les investissements de tous dans un sens  favorable au climat. Pour préserver le Climat, il faudra faire évoluer, en profondeur,  les comportements collectifs et individuels. Les entreprises ont l’envie et les moyens d’y contribuer ».