Les entreprises ont la responsabilité de développer les solutions


Le climat est bien évidemment un enjeu pour les conditions mêmes de pérennisation des activités humaines : alimentation, habitat, mobilité, santé, loisirs… Un plan d’action ambitieux doit se déployer à grande échelle dans une nouvelle alliance entre les autorités locales, l’économie et les citoyens.
 
La croissance économique ne pourra se faire qu’en désolidarisant sa courbe de croissance de celle des émissions de carbone. Cela ne pourra qu’amener des ruptures fondamentales, avec une remise en cause des grands principes de la mondialisation de la fin du 20e siècle, trop fondée sur la consommation compulsive et les inégalités… Il faut mettre en parallèle cette nécessaire bascule vers la croissance verte avec le développement du numérique qui a transformé et va encore transformer l’économie, jusqu’à ses modèles, son organisation…

Novartis

La question climatique est à la fois une prise de responsabilités, et une exceptionnelle opportunité. Responsabilité puisque chaque organisation doit diminuer ses impacts environnementaux et prendre en compte sa place dans la société avec l’ensemble de ses parties prenantes. Mais c’est aussi pour l’entreprise et les entrepreneurs une opportunité rare de création de valeurs.
 
Le dispositif SolutionsCOP21/Grand Palais a été initié et est piloté par le Comité 21 et le Club France Développement durable. Il a pour objet de montrer que l’humanité peut continuer à se développer non pas dans un monde de restrictions et de contraintes. C’est bien tout l’esprit des expositions universelles du début du 20e siècle, celui d’une société qui a envie d’avenir, envie d’innovation.